생명을 구원하기 위해 생명을 거는 것 

아프리카 말리 청년 한명이 프랑스를 훈훈하게 했다. 어쩌다가 그런 사고가 생기게 되었는지 모르지만 이제 걸음마를 하기 시작할 정도의 아이가 아파트 베란다에 매달려있게 되었다. 종종 밖에 나갔다 돌아오는 엄마를 보려고 그렇게 베란다에 무엇을 밟고 올라섰다가 앞으로 쏠리는 체중을 이기지 못하고 추락하는 사고가 종종 있는데 그런 유사한 사고인지도 모른다. 어째든 그렇게 4층 베란다에 매달리게 된 아이를 보고 Mamodou라는 말리 청년이 맨손으로 아파트 외벽을 오르기 시작했다. 언제 아기가 떨어질지 모르는 긴급한 시간에 청년은 순식간에 4층을 올라서 아이를 잡아 구했다. 앞뒤를 생각할 틈도 없이 청년은 그 높은 곳까지 올라갔고 정신없이 아이를 구하고 나니 영웅이 탄생했다.

아기가 조금 더 매달려 있지 못하고 떨어졌어도 큰게 슬플뻔 했고 구하러 맨손으로 4층까지 올라가던 청년이 실족해 다치거나 죽었다면 그것도 매우 마음 아픈 일이 되었을 것이다. 아기를 구해야 되겠다는 생각으로 앞뒤 안 가리고 그렇게 나선 그의 용기로 이제 세상을 막 시작하는 어린 생명을 살렸고 모두 자기의 삶에 몰두하느라 다른 사람을 돌아보는 여유를 갖지 못하는 많은 사람들에게 따뜻함과 큰 용기를 주었다. 위험을 만난 사람을 도와주지 않으면 처벌하도록 되어 있는 선한 사마리아인 법에 저촉되는 상황도 아니었다. 빨리 구조대를 부르거나 아니면 아기가 떨어질 것을 대비해서 사람을 부르거나 뭔가 이불같은 것이라도 준비하려고 하는 것이 최선일 수도 있다. 하지만 이 청년은 빨리 아기에게 도달해야 한다는 일념으로 변을 오르기 시작했고 늦지 않은 시간에 4층에 올라서 아이를 안전하게 옮겼다.

프랑스 대통령인 Macron은 그를 엘레제 궁으로 초대해서 격려하고 치하했다. 이 또한 많은 사람들의 마음을 흐믓하게 했다. 그 청년은 체류증이 없는 이민자였다. 프랑스는 그에게 국적을 부여하고 또 소방공무원으로의 특채를 제안했다고 한다. 체류증이 없는 많은 아프리카 이민자들이 매주 로또를 사는 이유가 돈을 얻고 싶은 이유도 있지만 1등에 당첨되면 프랑스 국적을 주기 때문이라는 이야기를 들은 적이 있다. 아무튼 유사한 신분을 가지고 있는 사람들에게는 너무 부러운 일임에 틀림없을 것이다. 그래도 그들 역시 남이 잘되는 일에 배 아파하기보다는 자기의 일같이 기뻐할 것이다. 세상에 가장 귀한 일이 있다면 생명을 구원하기 위해서 생명을 거는 일이다. 그는 정말 프랑스 시민의 자격이 충분하고 또 소방공무원의 자격도 충분하다.


퐁뇌프 김승천

 

CONCERT CLASSIQUE

dans le cadre de la célébration de 100 ans d’histoire des Coréens en France

et le 50e anniversaire de l’Association des Résidents Coréens en France.  

서산 어린이 합창단.jpg정다운 합창단.jpg이천 시니어 합창단.png

« Nous célébrons cette année le 99e anniversaire des résidents coréens de France. D’ailleurs, nous fêterons en 2019 les 100 ans d’histoire de l’immigration coréenne en France. C’est pourquoi nous avons décidé d’organiser ce concert afin de remémorer notre histoire et de partager avec vous la vie, la joie, le chagrin… et puis le souvenir de chacun d’entre nous. 

Nous y avons invité de nombreux musiciens qui viennent directement de Corée comme le Chœur Icheon Senior et le Chœur Seosan Boys & Girls sans oublier la Chorale Jung Daun de Paris ainsi que des chanteurs et des musiciens célèbres et incontestés aussi bien en Corée qu’en France et dans toute l’Europe afin de vous livrer une musique et une émotion profondes.  

A cette occasion, Michèle Command, une soprano mondialement connue, sera présente en tant qu’invitée d’honneur, et puis, nous envisageons de vous dévoiler le violon Marcin Groblicz (1606), un patrimoine mondial même présenté à la télévision coréenne MBC et qui sera monté non pas en cordes modernes, mais en cordes en boyau pour vous livrer une véritable musique baroque avec une technique d’interprétation qui date de 400 ans. C’est Gilone Gaubert-Jacques, le premier violon des Talens Lyriques, un orchestre reconnu mondialement dans l’interprétation de la musique baroque et mené par le chef d’orchestre, Christophe Rousset, qui jouera de cet instrument pour interpréter la deuxième Partita pour violon seul de Jean-Sébastien Bach, en ré mineur, BWV 1004

Cet évènement est organisé et dirigé par Mage Production en partenariat avec le Centre des Musiciens Coréens de Paris et en présence de l’Association des Résidents Coréens de France »

 

Vendredi 15 Juin 2018 à 20h

Eglise Protestante Unie Saint- Esprit

5 rue Roquépine 75008 Paris

 

Partenaire   

Ville d’Ichon, Ville de Seosan, ARCF, Centre des Musiciens Coréens de Paris, Mode Tour, Adagio Hôtel, Asiana Airline

 

Musiciens

Icheon Senior Choir, Seosan Boys & Girls Choir, Chorale Jung Daun

 

Conduit par Young-Jung LEE, Hae-sun PARK, Su-jin KIM

Soprano : Michèle Command, Gye-jung KIM

Baryton : Ji-won Song

Violon : Gilone Gaubert-Jacques

Piano : Yedam KIM, Hanna LEE,Young-ju CHOI

Daegeum : Inbo LEE

 

Œuvres

Albrecht / Gershwin / Adams / Lightfoot / Don Besig / Gastaldon / Chopin / Liszt / Bach / Massenet / Berlioz /  Fauré / Debussy / Estes / Webber / Dassin / Chanson folklorique coréenne / Mélodie Coréenne

 


 

La K-Beauty, on fait le point ? 

Innovante, différente et ludique, les cosmétiques coréens investissent notre marché depuis plusieurs années maintenant et diffusent en même temps une nouvelle façon de voir et de pratiquer la beauté. 
kpopbeauty1-800x450.jpg

La beauté coréenne, cette omniprésente

Si vous êtes un habituée de Séoul, il y a une chose que vous n’avez pas pu zapper : les boutiques de cosmétiques, pratiquement aussi fréquentes dans certains quartiers que les mini épiceries d’enseignes comme GS25 ou CU. La beauté serait-elle un bien de première nécessité en Corée ? On a envie de vous répondre : presque ! l’image, le soin, l’absence de défaut, l’ambition de ressembler à un idéal ambitieux ou le simple commentaire sur l’apparence des autres sont le quotidien de très nombreuses sud-coréennes, quel que soit leur âge ou leur catégorie sociale...mais aussi d’hommes ! Si vous vous êtes retrouvé en quête d’un pot de ramyon(nouilles instantanées) ou d’une glace pendant une chaude soirée d’été séoulite, vous aurez peut-être remarqué que si le rayon alimentaire des mini-marchés est très riche en choix, celui des produits masculins pour cheveux n’est pas en reste, avec parfois, 7 à 8 références de gel ou de cire ! 

Et pour cause, l’homme coréen est celui qui consomme le plus de soins au monde, et pour qui la petite histoire dit que la BB crème, cette tendance venue de Corée, “chipée” et réadaptée par de nombreuses grandes compagnies cosmétiques chez nous depuis plusieurs années aurait été inventée, afin de protéger sa peau de la rudesse du service militaire obligatoire. 

Et de fait, la Corée du sud, pour les femmes comme pour les hommes, est non seulement un laboratoire de tendances, mais un marché-test où arrivent les nouveaux produits en exclusivité. Est-ce à dire que la France, qui est connue pour être un pays emblématique du style et de la beauté, a trouvé un nouveau concurrent ? C’est en tout cas le clin d’oeil que faisait il y a quelques années la marque Hera, en créant son concept de “Seoulista”, cette icône, urbaine, pressée et connectée, faisant ses achats sur son smartphone et consommant de nombreux produits pour sa routine quotidienne. La “parisienne” type, vue par Hera et croquée dans deux dessins, est au contraire plus nonchalante et chic avec son trait de rouge, son parfum et sa routine beauté minimaliste, mais premium. 

banila co.jpg

La beauté coréenne, cette trendsetteuse 

Il ne fait aucun doute que la Corée du Sud et ses nombreuses marques, qu’elles soient luxueuses, premium ou plus accessibles, est un pourvoyeur inépuisable de nouvelles tendances : après la BB, ce sont la CC crème, les applicateurs cushion ou les sheets masks (ces tissus gorgée de produit à appliquer sur l’ensemble du visage) que nous avons tous adoptés via les marques qui nous sont habituelles. 

Mais plus encore que cela, des marques coréennes ont fait leur entrée sur le marché, et continuent de le faire à un rythme qui s’accélère. Si Erborian, marque franco-coréenne créée en 2007 spécialement pour séduire les consommatrices françaises et européennes en mélangeant les codes beauté des deux pays est un précurseur, Sephora a accéléré le mouvement depuis 2016 en distribuant des poids lourds tels que Tony Moly, une marque principalement connue pour ses packagings très ludiques et très kawai mettant en scène de mignon animaux, des oeufs ou des tomates, mais aussi les masques et peelings Dr Jart, les produits hommage à la nature de Skinfood, ou les iconiques mascaras Dinoplatz de Too Cool for School, la marque qui a littéralement lancée la vague beauté en France avec ses premiers positionnements chez Colette puis aux Galeries Lafayette. Puis sont venus Marionnaud, qui propose sa propre sélection de marques comme Leaders, Pureheals, et Monoprix, qui présente la très éco-friendly gamme The Saem avec plusieurs campagnes pop up depuis l’an dernier. 

 

kbeaty1.jpgkbeaty2.jpg

La peau, la peau, la peau 

Dans la beauté coréenne, un point focal : la peau. Les coréennes recherchent avant tout un look -faussement- naturel, composé de multiples couches de soin pour leur épiderme. La peau doit être en permanence nette, fraîche comme la rosée mais non grasse, les pores bien resserrés et les défauts effacés comme sur photoshop. Pas de place pour les aspérités, donc, ni pour les looks trop dramatiques ou trop glam, même tout cela évolue, comme le culte millénaire de la peau claire qui laisse de plus en plus d’espaces aux carnations plus sombres. Cependant, les idéaux de beauté, eux, restent de manière prédominante les mêmes, et l’argument d’une beauté individuelle, propre à chacune, est encore minoritaire. 

Si ce culte de la beauté présente de nombreux dangers, il a également permis de faire émerger des produits innovants et très performants auxquelles nous avons de plus en plus accès sans devoir nous déplacer à Séoul, soit par des relais physiques, soit en ligne, grâce aux sites en anglais à succès comme Sokoglam ou Glow Recipe, qui servent également de relais de d’information sur les produits de beauté coréens, encore mal connus par la presse généraliste et de leur bienfaits. La liste des best sellers de Soko Glam et Glow Recipe inclut uniquement des références pour la peau, comme le Clean it Zero de Banila Co, un produit star en Corée qui permet de démaquiller et de prendre soin de la peau en même temps, de nombreux masques, peelings et essences et des incontournables pour régénérer la peau, tels que le Super Aqua Renew Cell Cream de Missha, qui contient...de la bave d’escargot, ou les produits Neogen, qui font la chasse aux boutons et aux points noirs. Le nettoyage est prépondérant et de nombreux produits pour prendre soin de la peau pas à pas et l’améliorer sur le long terme comme ceux de la marque organique Whamisa, y connaissent un franc succès. La beauté coréenne a déjà donc bien creusé son sillon, et sera de plus en plus accessible à nous, françaises, pour pouvoir tester ces nouveaux produits et rester au top des tendances. 

Où trouver la beauté coréenne ? 

Chez Sephora et Marionnaud donc, que ce soit en ligne ou physiquement dans les magasins qui signalent la présence de produits coréens, chez Monoprix, sur des sites en lignes comme Honeysu, Yesstyle, ou Koreansmooch, ou dans le magasin Erborian de Paris. Pour vous cultiver sur l’essence de la beauté coréenne au quotidienne, on vous recommande le livre de Charlotte Cho, fondatrice de Soko Glam, The Little Book of Skincare, pour le moment disponible en anglais. 

Restez aux aguets, car avec le rachat de la marque 3CE par l’Oréal, l’arrivée du géant Amore Pacific avec sa marque premium Sulwhasoo et d’autres et la vente de masques en coton qui boostent la consommation de K-Beauty, le mouvement ne fait que commencer !  

 

 

Claire Solery avec Yoon Park 

claire.solery@gmail.com 


 

RENCONTRES 

Hwang Leesle, étonnante créatrice de Fashion Hanbok 


Depuis quelques années, Hanbok, l’habit traditionnel coréen, s’offre un coup de jeune et les créateurs n’hésitent pas à franchir les frontières. Parmi eux, Hwang Leesle, agée de 30 ans née à Jeunju, a lancé en 2014 sa marque « Leesle », qui propose des hanboks modernisés pour coller à la jeune génération coréenne. Elle est désormais une des plus dynamiques et innovantes créatrices de « Fashion Hanbok ». 

C06_7085.jpg

Q : Qu’est-ce qui vous a motivée pour créer des hanboks revisités ? 

Je suis native de la ville Jeonju, qui est connue pour les arts traditionnels comme la musique, l’artisanat et la gastronomie. Je voulais travailler dans la fonction publique, mais par hasard, je suis tombée complètement sous le charme du manhwa « Goong » (« Palais », un manhwa à succès qui a donné lieu à une adaptation en drama) et des habits portés par les personnages. Dans le cadre d’un cosplay Goong, j’ai fabriqué un hanbok moderne avec la machine à coudre de mes parents. A ce moment-là, j’ai senti que les jeunes étaient très intéressées par ce style : on m’arrêtait dans la rue pour me demander où j’avais acheté mes vêtements ! Cela m’a convaincue que le hanbok pouvait innover et s’adapter aux goûts des jeunes, et qu’il n’était pas réservé uniquement aux fêtes traditionnelles ou aux mariages. 

C06_7141.jpg C06_709222.jpg

Q : A chaque fois que je vais à Séoul, je suis frappée de voir les jeunes porter de plus en plus le hanbok pour afficher leur originalité. Je vois différemment le hanbok que mes parents m’obligeaient à porter à Seollal ou Chuseok (fêtes coréennes) et qui était assez inconfortable. 

Oui, maintenant, les jeunes sont fiers de montrer la beauté de notre patrimoine. D’ailleurs les hanboks de Leesle sont faits pour être portés au quotidien. Pas besoin du coup de faire attention au chima (la jupe très volumineuse du hanbok traditionnel, qui traîne au sol) ou d’être serrée dans un jeogori trop court (le bolero du hanbok). Pas besoin non plus de porter la coiffure traditionnelle, en chignon. 

Désormais, vous pouvez vous promener dans la rue et aller à la plage, habillé en hanboks. Nos hanboks sont beaucoup postés les sur les réseaux sociaux, de manière très décontractée, en vacances etc. C’est devenu une vraie tendance. La mode, c’est de faire du « mix & match », par exemple en accessoirisant le jeogori avec un jean skinny, des talons et des lunettes de soleil. Le chima raccourci et slim fit est facile à mixer avec une chemise ou un t-shirt. C’est joli et confortable, ce qui n’était pas imaginable chez les générations précédentes ! 

Capture d’écran 2018-06-01 à 1.11.17 AM.pngCapture d’écran 2018-06-01 à 1.13.58 AM.pngCapture d’écran 2018-06-01 à 1.13.37 AM.pngES4A7835-1-1000-logo_shop1_170838.jpg

Q : Comment concevez-vous l’habit traditionnel revisité ? 

Pour moi, il est très important de garder la structure et les éléments-clé du hanbok : git (l’encolure), goreum (la ficelle), mu (la partie large d’un manteau), somae (les manches plates)…Tout cela doit se sentir instinctivement quand on voit mes vêtements, surtout l’encolure, qui est un aspect essentiel pour montrer d’où vient l’inspiration. Par contre, je varie les couleurs et les matières selon la tendance. Cette année, l’ultra-violet était très à la mode et je m’en suis bien servie. 

Capture d’écran 2018-06-01 à 10.38.47 AM.png

Q : Vous avez un magasin à Jeonju et aussi un site e-commerce. Quelle est votre cible ? 

Notre marque vise des jeunes entre 20-30 ans qui aiment le design et la mode et les femmes trentenaires, qui sont notre clientèle la plus importante. Les hommes représentent environ 7%. Tous nos clients n’ont pas les mêmes goûts, et sont de plus en plus segmentés. C’est la raison pour laquelle je crée à chaque saison de nouveaux motifs et des couleurs différentes et que je varie les matières. En général, j’ai une préférence pour les motifs floraux et végétaux qui donnent plus de féminité et de douceur. Nous créons des boutiques Pop-up dans toute la Corée, et j’organise des rencontres sous forme de « hanbok talk » ou « hanbok concert ». 

La vente en ligne pour les étrangers augmente de manière constante et nous livrons à présent dans le monde entier. D’ailleurs, je participe à des salons professionnels comme le Tranoi et Paris sur mode depuis l’an dernier. Les réactions des européens sont très positives, j’ai vraiment envie de monter une boutique Pop-up à Paris très bientôt ! 


Classic_Check_Jeogori_Peanu2.jpgNature_Jeogori_Indigo_Coral2.jpg

 

http://leesle.kr/

https://www.instagram.com/leesle/

 

 

 

Propos recueilli par Yoon PARK 

kfcmnetwork@gmail.com 


 

EXPOSITION

"Lumière du monde" de Bang Hai Ja

du 7 juin au 27 juillet 2018 

bang_hai_ja_Expo.png

La Galerie Guillaume expose les dernières œuvres de Bang Hai Ja (née en 1937) dans une exposition intitulée "Lumière du monde". Le vernissage de l'exposition aura lieu le mercredi 6 juin à partir de 17h30, à l'occasion de la Nocturne Rive Droite, événement des galeries du quartier Saint-Honoré Matignon. 
L'exposition "Lumière du monde" sera la douzième exposition personnelle de de Bang Hai Ja organisée par la Galerie Guillaume depuis que celle-ci représente l'artiste, c'est-à-dire depuis son ouverture il y a quinze ans. L'occasion, une nouvelle fois, de montrer l'extraordinaire créativité de Bang Hai Ja dans son univers de matière et de lumière sans cesse renouvelé. 
Pendant l'exposition, Olivier Kaeppelin, ancien directeur de la Fondation Maeght, viendra faire une conférence sur "Existe-il un art français ?". Une autre rencontre sera programmée autour du solstice d'été, sur le thème de "La lumière dans l'œuvre de Bang Hai Ja". La participation à ces rencontres se fera par inscription préalable auprès de la galerie.

Galerie Guillaume

Mar- Samedi 14h-19h/ fermé les samedis en juillet

32 rue de Penthièvre, 75008 Paris

Tel. 01 44 71 07 72 

 


Concert-spectacle du groupe Clan.Tamong

Vendredi 15 juin à 19h

Dans le cadre du cycle "20 Boétie

spectacle_tamong.png

Mêlant, chamanisme, musique, danse et même arts du cirque, ce groupe particulièrement inventif, qui fait beaucoup parler de lui, est une sorte d’O.V.N.I. des arts de la scène.

Utilisant les instruments traditionnels coréens (daegeum, taepyeongso, jing, geomungo, janggu, kwaenggwari...), les artistes de Clan.Tamong réinterprètent les arts traditionnels pour nous parler de notre époque. Ils combinent habilement les rythmes et mélodies de la musique chamanique avec le Dub, genre musical issu du reggae jamaïcain avec remixage réalisé en temps réel à partir de bandes magnétiques. Ils jouent aussi des mélodies chamaniques au daegeum, accompagnées de rap.

Au cours de ce très innovant spectacle, une danseuse apparaît tout à coup sur la scène et se met à improviser sur la musique une danse contemporaine ; puis elle entame ensuite une danse chamanique effrénée... Des tourneurs d’assiettes surgissent également sur le plateau et viennent se mêler à cette création pluridisciplinaire hors du commun rythmée par la musique… Un percussionniste se lance dans des rythmes très groovy aux résonances chamaniques, tandis qu’un dragon débarque sur scène pour nous proposer une danse ondulante...

Malgré l’utilisation d’instruments coréens millénaires et l’évocation du chamanisme à travers le chant, la musique et la danse, la prestation du groupe Clan.Tamong est particulièrement inventive et d’une très grande contemporénéité. L’alliance entre le traditionnel et le moderne, entre la musique chamanique et la musique électro, est très artistement réalisée et confère à ce concert-spectacle un caractère profondément original et étonnant.


Centre Culturel Coréen

2 avenue d’Iéna
75116 Paris

Conférence sur le papier traditionnel coréen de "Jeonju Hanji"

Mercredi 20 juin a 18h30 2018

conf_hanji.jpg

Le Hanji, fleuron du riche patrimoine culturel coréen, est un papier traditionnel fabriqué à la main avec des fibres de mûrier. Particulièrement résistant et pouvant se conserver plus de 1000 ans, le Hanji est confectionné grâce à une technique traditionnelle ancestrale, qui se transmet de génération en génération. Il est utilisé pour la calligraphie, la peinture et les emballages de toutes sortes. Grâce à ses propriétés isothermes, il sert par ailleurs à tapisser les sols, les murs et les fenêtres des maisons traditionnelles. Très résistant il était également utilisé autrefois pour fabriquer des armures et des carquois. En France, le Hanji a été récemment employé, pour la première fois, lors de la restauration du bureau du prince électeur Maximilien II Emmanuel de Bavière, fabriqué à Paris au début du 18e siècle et conservé au Musée du Louvre.

hanji2.jpg

La conférence présentera l’histoire du Hanji, ses particularités, le processus de fabrication (dit en 100 étapes) et l’utilisation qui en est désormais faite par le Musée du Louvre dans le cadre de la restauration de ses oeuvres d’art.

hanji3.jpg

Intervenantes : 
Mme Ariane de La Chapelle, responsable des recherches appliquées au département des Arts graphiques du Musée du Louvre
Mme Lim Hyun-a, directrice du R&D au Hanji Industry Support Center
Dans le cadre de cette conférence, des ateliers Hanji seront organisés pour les enfants.


Centre Culturel Coréen 

2 avenue d’Iéna, 75116 Paris
Tél. 01 47 20 83 86

 

"HORS-JEU"

Exposition de l’Association des Jeunes Artistes Coréens

Du 7 juin au 11 juillet 2018

EXPO_AJAC.png

Dans le domaine de l’art contemporain, le processus de création tend à se complexifier de nos jours. Alors que se greffent à lui la technologie et la science, et que l’interactivité avec les visiteurs se fait de plus en plus présente, les artistes laissent peu à peu leurs œuvres développer leur propre identité en offrant à tous un résultat inattendu. C’est donc à travers le prisme de la créativité émancipée que cette exposition tient à montrer la relation particulière qu’entretiennent les artistes avec leur propre production.

Dans le cadre de sa 35e exposition annuelle, l’Association des Jeunes Artistes Coréens (AJAC, fondée à Paris en 1983 ) réunit ses artistes basés dans l’Hexagone, travaillant chacun sur des sujets et avec des médias différents. Cette fois, l’exposition « HORS-JEU » invite à sortir des sentiers battus à travers un regroupement d’œuvres individuelles, telle l’expression de talents à l’unisson invitant le public à la découverte et à l’interaction.

Cette exposition permettra au public français de mieux appréhender la vitalité et la diversité de la jeune création coréenne contemporaine en France.

Artistes : HA Yoomi, HONG Bora, HONG Bora, HONG Sungyeon, JEOUNG Insoo, JEONG Eul, JO Joowon, KIM Bomi, JUNG Jina, KIM Heeyun, KIM Gihoon, KWON Hyeoki, LEE Sung-A, PARK Hyejung, EOM Dohyeon, YOUN Guideog 


Centre Culturel Coréen 

2 avenue d’Iéna, 75116 Paris


 
Cosmetea, un nouveau venu sur le marché français
cosmetea  tea cleanser.jpg

Parmi les récentes marques cosmétiques à avoir obtenu l’agrément pour pénétrer sur le marché européen, se trouve Cosmetea, une marque qui nous fait craquer, à l’instar de sa grande soeur Whamisa, appartenant au même groupe et déjà lancée chez nous. 

Instargram_Omija-01.jpg

Pour les jeunes filles pressées qui aiment un peu de douceur dans un monde de brutes et des cosmétiques intelligents, les sticks Cosmetea, chacuns développés à partir d’essences de thés différentes, permettent de démaquiller, et de nettoyer la peau. On laisse le stick sur le bord du lavabo le matin, mais aussi le soir, et on peut même le prendre dans son sac. Chaque produit est personnalisé avec son personnage féminin, fruit d’une collaboration avec l’artiste Cho Hye Yun, ce qui renforce l’univers romantique de la marque et son côté chou et collector. Cosmetea arrive tout bientôt en France, et proposera aussi ses sheet masks. Autant vous dire quon se réjouit de cette nouvelle ! 

 

L’Oréal investit dans la K-Beauty avec 3CE

Stylenanda.jpg

Vous vous rappelez lorsque l’Oréal copiait des tendances asiatiques de manière un peu hasardeuse, comme la hairchalk, cette craie colorante utilisée par de nombreuses coréennes pour réaliser des coloration très fluo et très fugaces ? Dorénavant, le géant français dispose d’une référence coréenne solide, avec le rachat de 3CE, qui n’est autre que la marque de cosmétiques lancée par Stylenanda, marque de vêtements développée principalement en ligne dont le succès pourrait être comparable à celui de Nasty Gal.

Stylenanda possède également plusieurs lieux en Asie, dont l’ultra kitsch et instagrammable Pink Hotel à Séoul, soit 4 étages dédiés à l’univers de la marque. Un lieu rapidement devenu incontournable pour les beautistas de Séoul.

 images.jpeg

Avec 3CE, L’Oréal met la main sur une marque en pleine santé financière, qui lui ouvre les portes de la Chine, un marché qui jusqu’à présent lui échappe. Quant à 3CE, la fondatrice de Stylenanda, Kim So-hee, son ambition est de devenir un acteur global de la beauté. Une alliance qui scelle le rôle majeur que vont jouer les marques coréennes à l’avenir, en profitant des points de distribution et de la machine des grands groupes. Il est à parier que ce n’est pas la dernière opération du genre !


CLAIRE SOLERY
claire.solery@gmail.com
 

apoemaday.jpg

Tous les mois, Sabine, notre experte en drama, partage avec vous sa sélection personnelle de séries (cultes) venues de Corée du Sud.

De temps en temps je tombe sur un drama que je n’arrive pas trop à classer... ce qui est généralement bon signe. Le drama A Poem A Day ( 시를 잊은 그대에게 , 2018) mérite qu’on y jette un œil voire deux - essayons d’expliquer pourquoi !

D’abord une héroïne, Bo-young, malchanceuse et maladroite confinant à l’absurde, kiné en attente désespérée d’un poste enfin stable, adorant la poésie. Puis deux personnages masculins tout juste débarqués dans l’hôpital où elle officie, aux antipodes : un kiné renommé, Je-wook, que tout le monde envie, et un stagiaire immature, Min-ho, qui s’avère être l’ancien crush de Bo-young et l’a rejetée il y a des années. Min-ho est du coup particulièrement enclin à se moquer ouvertement de celle qui est censée être sa supérieure, mais Bo-young n’a désormais d’yeux que pour l’énigmatique Je-wook qui possède une conscience professionnelle à toute épreuve.

Je croyais suivre un triangle amoureux, mais je n’y étais (presque) pas du tout : l’intérêt de A Poem A Day réside dans sa galerie de personnages secondaires travaillant dans cet hôpital, leurs rencontres avec leurs patients et leur vie personnelle. Il y a le chef bougon du service de kiné et toute son équipe aux caractères bien divers, dont un autre stagiaire qui ne cesse de parler de ses jours heureux avant que sa famille ne soit ruinée, obsédé par son unique polo siglé ; un radiologue tellement indécis que sa vie en devient un enfer comique permanent ; un kiné peu consciencieux qui tente de vendre des cartes de crédit à toute l’équipe au lieu de travailler ; et d’autres encore... dont Je-wook qui prodigue des conseils robotiques à chacun pour qu’ils se mêlent de leurs affaires (le comique de répétition de ce drama est formidable), et enfin Bo-young, dont les émotions se lisent à livre ouvert, qui passe quasiment son temps à se sortir d’une situation embarrassante pour tomber (parfois littéralement) dans une autre.

Un drama comique alors ? Toujours pas. Le drama progresse, les détails se révèlent sur tous ces personnages, par petites touches. Le chef bougon est inquiet pour son propre poste mais se soucie surtout de son équipe ; le stagiaire galère malgré sa motivation ; Je-wook a des raisons de refuser de s’ouvrir sentimentalement aux autres ; le kiné peu consciencieux a du mal à joindre les deux bouts...

Les interactions s’enchaînent et on s’attache, même si je regrette qu’avec cette galerie prolifique, on ait au final peu de temps pour aller plus en profondeur. J’ai été aussi surprise par la direction où allait ce triangle amoureux - de fait, ça ne suivait pas trop la progression habituelle...

À chaque épisode, un poème lu et illustré, ce qui, avec les passages de romance, ceux mélancoliques et ceux comiques, donnait un drôle de drama au ton inclassable. Et pour moi qui n’ai jamais aimé la poésie (eh oui), A Poem A Day m’a presque donné l’envie d’ouvrir un recueil de poèmes... mais uniquement coréens !


SABINE LITTLESA

littlesa@gmail.com

 
20180529신문사홍보-1.jpg




프랑스한국 교민 100년사 프랑스한인회 50주년기념 초청음악회

Concert 100 ans d’histoire des coréens en France 50 ème anniversaire de ARCF

 

올해는 프랑스에서의 한국교민 이민99주년을 맞이하는 해입니다더욱이 내년 2019년은  이민100주년을 맞이 하는 뜻깊은 해이기도 합니다이민100 세월 속에 우리 역사를 돌아보고교민 생활에서 서로의  ,기쁨과 슬픔... 그리고 추억을 공유하는 자리를 마련하고자 음악회를 개최하게 되었습니다멀리 고국 한국에서 오시는 지휘자 이용중,박해선이 이끄는 이천시 시니어 합창단서산시소년소녀 합창단과 파리의 정다운 여성 합창단의 합창공연유럽  한국에서 또한 프랑스 음악계의  역할을 담당 하고 있는 프랑스 정상급 성악가와 연주자들을 초청하여 다채로운 음악과 감동을 교민들에게 보여  것입니다

파리 한국 음악인 협회의 젊은 음악가들  바리톤 송지원과 피아니스트 김예담은 프랑스를 비롯한 유럽의 무대에서의 초청 연주와국제 콩쿨 입상으로 많은 주목을 받고 러브 콜을 받고 있는 연주자들입니다

특별히 이번 한인 음악회에 세계적인 성악가 소프라노 미쉘 꼬멍 Sop. Michèle Command  특별 출연과  MBC 2580 에도 소개된 있는 세계적인 문화 유산인 마르친 그로브리치 Marcin Groblicz (1606) 바이올린을 현대적 현이 아닌 거트현과  당시 연주기법으로 400여년  바로크 시대 음악을 재연하여  선보일 예정입니다.

 악기의 연주에는 지휘자 크리스토프 루쎄 Chrisotophe Rousset 이끄는 바로크와 프랑스 음악 전문 연주단체인 세계적인 오케스트라  딸렁 리릭 Les Talens Lyriques  악장 Gilone Gaubert-Jacques 바흐 J.S. Bach  Partita No.02 BWV 1004  연주합니다또한 614 셩제리제 극장Théâtre des Champs Elysées에서 열리는  구노 Gounod  오페라 파우스트 Faust공연에서도   악기가 사용될 예정입니다

이번 행사는 프랑스 한인회의 초청을 바탕으로 파리 한국음악인 협회가 협조하며메이지 프로덕션이 주최 주관하는 행사입니다

메이지 프로덕션은 국내외 음악과 다양한 예술 분야의 기획과 컨설팅  각국의 페스티벌 등을 연결 또는 주최 주관하는 사업을 추진하고 있으며한국과 유럽의 문화 교류 사업을  목적으로 하는 회사입니다

출연진  

이천 시니어 합창단  서산소년소녀 합창단  파리정다운 합창단 지휘 이용중박해선김수진 

소프라노 Michèle Command , 김계정  바리톤 송지원  바이올린Gilone Gaubert-Jacques 피아노김예담  

반주 이한나최영주  대금 이인보 

Albrecht  / Gershwin / Adams /  Lightfoot / Don Besig / Gastaldon / Chopin / Liszt / J. S. Bach / Massenet / Berlioz /  Fauré / Debussy / Estes / Webber / Dassin / Chanson Folklorique Coréenne / Mélodie Coréenne 

날싸 시간  2018 6 15 금요일20 (19 30 관객 입장

장소  개혁교회(파리 선한 장로 교회) Église Protestante Unie Saint- Ésprit, 5 rue Roquépine 75008 Paris 

주최 주관  메이지 프로덕션MAGE production

파트너 협찬  이천시서산시프랑스 한인회파리 한국 음악인 협회모두투어아다지오 호텔아시아나 항공,  LF CORP(LG Fashion)

문의   T+33 (0)6 33 04 89 25    E  mageproductioneurope@gmail.com 


 

올해로 제8회를 맞이하는 프랑스 한글학교 청소년 캠프가 5월 11일부터 13일까지 지중해의 작은 베니스라고 불리는 인구 5만 명의 도시, 조즈 브라생(Georges Brassens)과 같은 유명한 음악가, 폴 발레리 (Paul Varléry)와 같은 유명한 시인을 배출한 작은 해안 도시, 세트(SETE)에서 열려, 성황리에 막을 내렸다. 이번 캠프는 분단 이래, 처음으로 남한과 북한이 한 걸음 더 가까워진 만큼, 우리의 염원 <통일>을 기원하는 맘으로 <평화통일>이라는 주제 하에 프랑스 한글학교 협의회 주최, 재외동포재단, 주프랑스 교육원 후원으로 개최되었다. 프랑스 전역에서 9개의 학교, 그리고 멀리 스위스 제네바 학교가 참석하여 총 176명이 신청한 대규모의 청소년 캠프로 진행되었다. 5월 11일 이장석 협회장의 개회사로 시작되었고, 박선영 부회장이 사회를 맡았으며, 특히, 이장석 회장은 개회사에서 <평화통일>에 대한 우리의 염원과 전 세계의 한반도 평화정착에 대한 관심을 잘 간직한 채로 우리의 전통문화와 언어를 잘 지키며 계승해야 한다고 강조하였다. 


청소년캠프2.jpg 청소년캠프1.jpg


5월 11일 첫째 날, 나이별로 조를 나누어 안전을 강조하면서, 담당 교사는 각자 맡은 반에 최선을 다해 달라고 당부하며 캠프를 시작하였다. 이어서 클레르몽페랑 강명아 교사가 <전통문양을 이용한 책갈피 만들기> 수업을 단체로 이끌어, 학생들은 우리 전통문양을 이해하고 각자 나름대로 꾸며, 개인의 책갈피를 소지할 기회를 가지게 되었다. 저녁에는 통일이 이루어지기를 간절히 원하는 소망 아래, 학교별 장기자랑이 감동의 도가니 속에서 이루어졌으며, 학교별로 학생, 교사, 학부형 소개를 하면서 해학과 즐거움으로 첫째 날 막을 내렸다.


청소년캠프3.jpg

청소년캠프4.jpg


5월 12일 둘째 날에는 오전에 이현옥 소고춤 강사가 조별로 소고춤을 연령에 맞게, 음악에 맞추어 가르쳐, 학생들이 큰 흥미를 가지고 소고를 이용한 춤을 배우는 계기가 되었다. 이어, 클레르몽페랑 박선영 교사가 <평화통일>이라는 주제에 부합하여, <태극기와 한반도기 만들기> 수업을 이끌었다. 유아반, 초등반에게 이해를 도와주기 위해 쉽고 적절한 언어로 우리 태극기의 상징, 평화, 순수, 밝음을 상징하는 하얀 바탕, 그리고 <건곤감리>의 상징, 물, 불, 하늘, 땅의 의미, 가운데 붉은색과 파란색의 조화, 음양의 조화를 설명한 후, 태극기를 직접 만들어 보게 하였으며, 작년 동해, 독도 수업을 상기하면서, 한반도기에는 <독도>를 꼭 표시해야 함을 강조하였다. 몽펠리에 최경화 교사는 <호떡 만들기> 수업을 진행하며, 단체성을 강조하면서, 협력하여 간식을 같이 만드는 시간을 가졌다. 호떡 만들기에는 모든 교사와 많은 학부모가 도와 단체로 협동하는 모습을 볼 수 있었다. 이어, 리옹 서제희 교사는 남북 상황과 두 대표가 만난 역사적 사건을 학생들에게 잘 인식시킨 후, 지중해 바닷가로 가서, 각자 그룹별로 다양한 재료를 활용하여 지도를 꾸미고, 학생들은 각자 만든 태극기와 한반도기를 가지고 바닷가로 가서 만든 지도에 꽂아, 남, 북한이 화합하고 평화가 꽃 피기를 다시 한번 기원하였다. 마지막 수업으로, 그르노블 김경희 교사는 전통 한지를 이용한 <부채 만들기> 수업을 이끌었으며, 다양한 자료로 한지가 만들어지는 과정을 설명하고 학생들이 각양각색의 부채를 직접 만들어 보게 하였다. 형형색색의 아름다운 우리 부채들을 감상할 수 있는 계기가 되었으며, 학생들의 창조 실력에 감탄을 자아내는 시간이 되었다. 이튿날 저녁 특별무대로는 소고춤을 연령별로 수업시간에 배운 내용을 무대에 올려, 감동적인 무대가 되었으며, 리옹과 클레르몽페랑 오페라 가수, 두 선생님이 합동으로 2곡을 선사하여, 아름다운 감동의 도가니에 휩쓸리게 되었다. 


청소년캠프5.jpg

청소년캠프6.jpg

청소년캠프7.jpg



5월 13일 마지막 날에는 오전에 다시 한번 소고춤을 익히고, 파리 김인서 교사가 <평화통일을 주제로 한 퀴즈>를 진행하였으며, 학생들은 평화통일과 남북한 상황을 이해하고, 흥미진진하게 수업에 임하여, 선물을 받는 시간을 가졌다. 비가 오는 관계로, 실내에서 국민체조 및 민속놀이를 하였으며, 참가자 전원에게 수료증을 배부하고 이번 행사는 막을 내렸다.

 

이번 행사의 의의를 다음과 같이 요약할 수 있다.

분단 된 지 70년이 다 되어 가는 상황에서, 우리 재외동포 학생들에게 남,북한 문제는 다소 생소할 수도 있다. 하지만, 모든 교사는 최선을 다해, 이 상황을 이해시키려 노력하였으며, 학생들은 조금이라도 이해를 하고, 각자 염원을 수업 활동을 통해 표현했다는 점에서 성공적이라 볼 수 있다. 또한, 어느 해보다 더 많이 참석한 이번 캠프에서 뒤에서 수고해 주신 선생님들, 적극적으로 참여해 주신 학부모님들의 협동과 참여가 여느 때 보다 눈에 두드러지게 보였던 해이기도 했다. <협동>, <평화> ,<한마음>이라는 단어가 무엇보다 가슴에 와 닿는다. 한국과 멀리 떨어진 프랑스에서, 우리 재외동포들과 자녀들은 한국에 한 걸음 더 다가가기 위해, 우리의 과거와 현재를 배우는데 게을리하지 않을 것을 다짐해 본다. <협동과 화합의 장>이 되었던 제8회 청소년 캠프는 내년에 다시 만날 것을 기약하며, 막을 내렸다. 


청소년캠프8.jpg

청소년캠프9.jpg

 


이민자.jpg

이민자에 대한 규제를 강화하는 법안, « Loi asile-immigration » 4 22() 23시 경 프랑스 하원(Assemblée nationale)을 통과했다. 이날 하원은 난민 인정 요건을 갖추지 못한 불법 이민자를 신속히 추방할 수 있도록 허용하고 동시에 난민 지위를 획득한 이민자들에 대한 수용과 보호를 개선하는 내용이 담긴이민법 개정안을 통과시켰다.


내무부 장관(ministre de l’intérieur) 제라르 콜롬브(Gérard Collomb)의 이름을 따콜롬브 법(Loi Collomb)’이라 불리는 이 개정안은 애초 20일 표결을 진행할 예정이었다. 하지만, 다수의 여·야당 의원들의 비판을 동시에 받으며 격론이 이어져 결국 주말에 표결에 부쳐졌다. 이날 전체 하원의원 577명 중 210명이 불참( 58% 만이 투표에 참여)해 매우 저조한 투표율을 보인 이 개정안은 찬성 228, 반대 139, 기권 24표로 가결됐다.

개정안에 따르면 어린이를 포함해 추방을 앞둔 불법 이민자의 구류 기간이 현행의 2배 수준인 최장 90 (현재 45)로 늘어난다. 난민신청 기간은 현재의 120일에서 90일로 줄어든다. 난민 지위를 인정받지 못한 이민자가 재심을 청구하려면 결정이 내려진 지 2주 이내에 완료해야 한다. 밀입국자에는 1년의 징역형과 벌금 부과(3750유로)를 허용하는 내용도 포함됐다. 공공 질서나 시민에게 위협적인 경우 구금도 될 수 있다. 문제는 법적 심리 기간의 단축으로 난민 신청자는 자신의 상황을 심사받는 동안 은신처도, 약간의 보조금을 받을 수 있는 어떤 권리도 사라진다. 또한 줄어든 기간동안프랑스어로 모든 서류를 작성하고 제출 및 심사를 받는 등 법적인 행정절차를 밟는 것이프랑스의 난해한 공공 행정서비의 현실상 비현실적이다. 프랑스 난민·인권단체들은 정부의 이민법 개정안이 난민들의 권리 보호를 크게 약화할 것이라며 반발해왔다. 개정안을 두고 엠마뉘엘 마크롱(Emmanuel Macron) 대통령의 중도파 집권당인라퓌블뤼크 앙마르슈(La République en marche, 전진하는 공화국)’여당 내부에서도 반대 의견이 만만치 않은 것으로 알려졌다. 집권 여당에서도 반대의 목소리가 강해 표결에서 여당 의원 1명은 반대표를 던졌고 14명이 기권했다.

한편, 프랑스 내무부에 따르면 지난해 프랑스에서는10만 명가량이 난민 자격인정을 신청해 전년보다 신청자가 17% 급증했다.


< 파리지성 / 현 경, dongsimijs@gmail.com >  

 


 
처음 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 다음 맨끝