Tous les mois, Sabine, notre experte en drama, partage avec vous sa sélection personnelle de séries (cultes) venues de Corée du Sud.


 

instant_drama_sister.jpg

 


Il y a quelque chose d’étrange à entendre que le drama Something In The Rain ( 밥 잘 사주는 예쁜 누나 , mars
2018) n’est “pas vraiment un drama”. Comment ça, pas vraiment un drama ? Bon alors creusons un peu,
interrogeons-nous sur les codes habituels d’un drama coréen, sur le jeu des acteurs, le montage, la
cinématographie, que sais-je encore, pour comprendre que malgré notre très forte addiction aux dramas
coréens, on est bien obligés d’admettre que la plupart d’entre eux, fabriqués à la chaîne, souffrent de travers
assez récurrents : montage en catastrophe, décors en carton et situations quelque peu stéréotypées entre
autres. Alors quand on tombe sur un drama comme Something In The Rain, on est séduit, tant par le réalisme
des situations que par ces scènes où il ne se passe pas grand chose mais où la subtilité est de mise, tel ces
longs regards échangés entre les deux protagonistes principaux, interprétés par ailleurs par de très bons acteurs
tout en finesse et accompagnés par une bande-son très anglophone.

Instant_drama_sister3.jpg

La jolie Jin-Ah approche de la quarantaine, travaille comme superviseur de franchise de coffee shop dans une
entreprise typiquement coréenne où il est de mise d’aller manger et boire entre collègues après le boulot,
histoire de “renforcer les liens”, même s’il s’agit plutôt pour toutes les femmes présentes d’essayer d’éviter à tout
prix l’insistance et les mains baladeuses de leurs supérieurs hiérarchiques pendant la soirée. C’est un aspect
d’ailleurs particulièrement mis en avant ici, encore une fois avec subtilité puisqu’on réalise qu’il est très difficile
pour elles d’échapper à la pression de la culture d’entreprise coréenne, les réprimandes pleuvant de leurs
interlocuteurs masculins lorsqu’elles refusent de se soumettre, même si jamais de front.




instant_Drama_sister2.png


Jin-Ah vient également de se faire larguer par son ami, compose avec ses parents qui se demandent un peu ce
que leur fille va devenir... et croise un jour Joon-hee, le petit frère de sa meilleure amie, revenu après un long
séjour à l’étranger. Petit à petit la nature de leur relation va changer, car Joon-Hee, qui travaille dans le même
immeuble qu’elle, se montre de plus en plus intéressé et jaloux face à l’ancien petit ami de Jin-Ah qui revient la
harceler. Avoir une relation avec autant d’années d’écart quand on est une femme, en Corée du Sud, face aux
pressions de la société et aux regards de la famille et des amis… voilà donc tout le sujet de Something In The
Rain, dont la relative liberté de ton s’explique sans doute aussi par le fait que ce drama est produit sur une
chaîne câblée.

 


Et puis Jin-Ah et Joon-Hee sont beaux et adorables ensemble, particulièrement quand ils se promènent sous un
parapluie… eh oui, on n’échappe tout de même pas totalement aux stéréotypes, mais que serait un drama
coréen sans scène sous la pluie, je vous le demande !

 


BTS Concert.jpg

On inspire, on expire, on reste calme. BTS a annoncé sa tournée mondiale et celle-ci passera par Paris pour non pas une, mais deux dates. Et s’il y a un groupe coréen qui peut les remplir, c’est bien BTS.

En plus de la France, une date en Allemagne et une aux Pays-Bas sont confirmées, et deux représentations à l’O2 Arena de Londres. De mémoire de fan, il s’agit de la tournée la plus ambitieuse jamais entreprise par un groupe de Kpop. En 2013, Big Bang avait amené 24,000 fans à Wembley. Si BTS parvient à remplir l’ensemble de ses dates, ce nombre dépasserait les 100,000 billets vendus. De quoi illustrer l’ambition phénoménale d’un groupe qui est en train de porter la Kpop à bout de bras dans le monde entier.

Dans l’avant-dernier numéro de ParisJisung France (n°889), on vous donnait les raisons du succès de BTS selon nous, et en bonne place figure la performance scénique. 

 

Pour le moment, tout ce que nous savons, c’est que le tour se nomme Love Yourself en référence au cycle Her et Tear, le tout nouvel album à paraître le 18 mai, et que la bataille pour se procurer un billet sera probablement épique. Pour le reste, gardez l’œil sur l’alerte d’ouverture de la billetterie, et tâchez de reprendre une vie normale d’ici-là !


La mise en vente des tickets prévue le 1er Juin dès 9h sur le site : www.livenation.fr

 

 

 

 

Chaque mois, Sooji, notre expatriée préférée, répond à vos problèmes de cœur. Sooji aime l’amour, mais aussi la franchise. Lorsqu’elle n’est pas stressée par l’éducation de ses deux jeunes enfants, Sooji regarde des dramas et lit vos messages. Cette semaine, Sooji conseille une Army qui s’interroge sur son avenir.

 

 



Sooji_jimin.jpeg

 

Chère Sooji,

Je finis actuellement mon LEA (Licence mention Langues Etrangères Appliquées) anglais -coréen à la Rochelle et j'ai un objectif : partir pour Séoul pour devenir traductrice. Le problème c’est que je ne connais pas vraiment le monde de l’interprétariat en Corée. Aurais-tu des bons plans ? J’aimerais pour ma part beaucoup travailler dans l’environnement de de la chanson et des célébrités, mon rêve étant de rencontrer Jimin de BTS. Merci !   par Jimin’sArmy99

 

 

 

Sooji_courrier_du_coeur.jpgChère lectrice, il y a en fait deux questions dans ta question. Pour la première, il va me falloir être franche : la Corée du Sud compte 50 millions d’habitants environ, ce qui fait statistiquement peu de chances pour que je connaisse le gratin de la Kpop et que je chatte sur Kakaotalk avec BigBang après avoir couché les enfants. Je dois avouer d’ailleurs que ces dernières années, j’ai le sentiment d’être un peu fétichisée. Impossible d’aller faire un tour au centre culturel coréen sans tomber sur des jeunes filles (et garçons) qui me demandent si je connais tel ou tel groupe, chanson, drama, plat...c’est à la fois agréable mais aussi un peu stressant, j’ai l’impression de ne plus être moi-même. En revanche, je suis ravie que tu t’intéresses au coréen, et je pense que tu as bien raison d’investir dans ton éducation plutôt que dans un aller simple pour Séoul. De plus, je te le dis en tant que maman, voir partir son enfant poursuivre un rêve dans un pays lointain, ce n’est jamais bien facile.

 

Deuxièmement : j’ai l’impression que tu vis ce qu’il est convenu d’appeler une relation parasociale avec Jimin de BTS. Je t’apprends peut-être le terme, mais sans doute pas sa réalité : tu rêves de quelqu’un que tu ne connais pas et qui a toutes les chances de ne pas te correspondre dans la vraie vie. Jimin est ton amoureux idéal, car il n’est pas réel. Enfin si, bien sûr, il l’est. Il existe, il respire, majoritairement du côté de Séoul. Mais l’image que tu en as, elle, est une construction. La plupart des fans de Kpop expérimentent une ou plusieurs relations parasociales, notamment pour un jeune garçon lointain, qui semble doux et romantique. La plupart de ces relations sont bénéfiques, en ce sens qu’elles nous aident à nous construire sentimentalement et elle nous font du bien. Elles nous permettent en quelque sorte de nous initier à l’amour en douceur. Mais là où je me dois de dire stop, c’est lorsque cette relation déborde dans le réel.

 

Un conseil, n’essaie pas de construire ta vie en fonction de quelqu’un. Travaille, deviens toi-même et vis tes propres aventures. Tu ne t’es pas embêtée à faire tant d’années de coréen uniquement pour poursuivre un mec et pour essayer de lui plaire. Comme disait ma grand-mère : « sois toi-même car les autres sont déjà pris ! ». Fighting et sois patiente, BTS sera en France d’ici quelques mois !

                     Sooji

 

 

 


Sm Town Dubai.jpg

Dans un précédent numéro, nous vous expliquions que les trois grands labels coréens que sont YG, JYP et SM cultivent le sentiment d’appartenance des fans de manière très poussée, reconstituant des communautés, voire des cellules familiales à l’intérieur desquelles les fans sont émotionnellement - et commercialement investis - parfois à l’extrême.

 

Et je dois dire que dans ce top trois, SM est incontestablement la compagnie qui pousse la logique le plus loin, entre le merchandising, la création d’espaces dédiés dans Séoul, l’organisation d’expositions et d’événements pop up autour de chaque lancement et, bien sûr, les SMTOWNS, reste bel et bien le fer de lance du soft power coréen.

 

Les SMTOWNS, des armes de communication redoutables

 

Hommage -sans doute- à la Motown, ces méga concerts SM sont une mise en valeur de l’écurie du label, plus que des individualités de chacun. Là où BTS est la star de sa compagnie, SM a toujours privilégié une approche globale, insistant abondamment sur la notion de famille et d’amitié entre les groupes. Ainsi SMTOWN, qui rassemble les plus grandes marques” d’ SM, des historiques  de Trax jusqu’au petits nouveaux NCT a voyagé dans le monde et le dernier épisode avait lieu aux Émirats Arabes Unis, plus précisément à Dubai, où la Kpop est très populaire. Ce qui est frappant dans ces événements est leur côté “colonie de vacances” : un groupe de jeunes gens beaux et populaires qui prend l’avion, qui fait du tourisme et qui découvre la culture locale tous ensemble. Cet aspect est aussi important et performatif que le concert lui-même. On est tour à tour attendris et un peu gênés par ce côté très sucré qu’ SM nous vend encore, après toutes ces années à essuyer nombre de scandales. Mais on peut aussi comprendre l’importance de ces moments : commercialement, les concerts de Kpop coûtent très cher à produire et grouper est une stratégie sûre. En terme de partenariats, les SMTOWNS accompagnent souvent les décideurs coréens dans leur conquête de nouveaux marchés, en jouant l’offensive de charme. Il s’agit là d’une stratégie très rodée et intelligemment construite. Le problème c’est qu’ SM n’est pas aujourd’hui le faiseur de succès et de tendances qu’il était hier. Après l’explosion de Girls Generation, le titre de Girl Group National” est allé à Twice, créées par JYP Nation, encore moribonds il y a deux ans. Quant à Exo, le groupe de garçons phare d’SM, il a été décimé par les controverses et surtout dépassé par BTS, plus individualisés, spontanés et charismatiques. NCT, le dernier groupe de garçons d’SM est raillé pour n’avoir aucune présence populaire et être une pure fabrication destinée à rassembler et multiplier les fans.

 

L’heure est-elle encore aux grands rassemblement de la Kpop ?

 

Le SMTOWN Dubai m’a laissé un drôle de goût dans la bouche. Non pas qu’il n’était pas réussi, bien entendu. D’ailleurs, je suis moi-même très fane de l’esthétique SM, de leur capacité à créer des contenus autour de leurs artistes et si je m’écoutais, je dépenserais beaucoup de sous là-dedans. SM est et reste la compagnie que je suis le plus au quotidien, et de très loin.

 

Mais je me suis posée pour la première fois la question de la fin de cycle. Beaucoup spéculent aujourd’hui que l’avènement de BTS signe une poussée de la Kpop beaucoup plus organique et naturelle, débarrassée de l’aspect ambassadeur de la Corée du Sud”, qui serait annonciatrice d’exports culturels légèrement moins calibrés.

Il est vrai qu’ SM laisse à présent s’exprimer plus ses artistes individuellement et a diversifié ses choix musicaux récemment. La compagnie a pu imposer Red Velvet comme membre de la délégation en Corée du Nord et à un poids énorme sur l’entertainment et la culture coréenne. La question est : est-ce que cette culture est encore la plus adaptée à la conquête du monde ?

 
파리한글학교 3월11일 공청회 이후 현재 운영 상황

파리한글학교 현재 운영
- 현 이사진으로 구성된 비상대책위원회가 학교 재정 및 운영의 제반 사항을 심의하고
결정하고 있습니다.
- 비상대책위원회의 위원장이 이사장 권한대행 자격으로 이사장직을 수행하고 있으며, 학교
운영의 전반적인 보고를 이사회에 하고, 필요시 총회를 소집하여 안건을 논의하고
의결합니다. 또한 학부모회, 교사회와 여러 사안에 대해 협의하여 학교 운영에 모든
구성원들의 의견들을 반영하려고 노력하고 있습니다.
- 김성식 이사가 비대위원장, 함미연 이사가 총무이사, 김인서 교사가 교장대행을 맡고
있습니다.

1. 비상대책회의 개최
2018년 3월 11일 문화원에서 열린 공청회에서 합의된 결과에 따라, 2018년 3월 24일
파리한글학교 전,현이사 18명이 참석(위임 포함)하고, 공관 및 관계자 2명이 참관하여
‘비상대책회의’가 개최되었습니다.
비상대책회의에서는 학교 문제를 심도있게 논의하여,
첫째, ‘비상대책 임시총회’를 개최하고
둘째, 현 이사들로 ‘비상대책위원회’를 구성하여 학교 문제를 조속하게 해결하기로
결정하였습니다.
이를 위한 실무 및 활동은 현 이사 5인으로 구성된
‘비상대책준비위원회(준비위원장 김성식)’를 통해 이루어졌습니다.

2. 비상대책 준비위원회 활동
비상대책 준비위원회는 한글학교의 현안 해결과 발전적 한글학교의 운영 방식을 마련하기
위해서는 적극적 자세와 열린 마음 그리고 공정한 소통의 장이 전제가 되어야 한다는 것에
공감하여, 다양한 채널을 통하여 전체 이사님들에게 현안 설명과 이사회의 참석을
독려하였으며, 다각적인 의사 개진과 논의를 위하여, 비상대책 임시총회를 준비하였고
비상대책 임시총회 개최와 동시에 해체되었습니다.

3. 비상대책 임시총회 개최
공청회, 비상대책회의, 비상대책 준비위원회로 이어진 과정과 절차를 통해 비상대책
임시총회가 3월 27일에 소집되어, 4월 3일에 개최되었습니다.

4. 비상대책위원회 구성
- 이사회 임시총회(현 정관 제5조 3항에 의거)에 해당하는 비상총회의 의결로 구성된
비상대책위원회(이하 비대위)는 현 이사들로 구성되었으며, 이사회의 권한을 가지고, 현
정관에 근거하여 활동하고 있습니다.
- 이사회는 새 이사장과 임원을 선출하기 전까지 비대위 이름을 사용하게 되었습니다.
- 비대위는 학교의 문제 상황을 해결하고, 한글의 집 문제를 수습하여 해결책을 모색하고, 새
이사장과 임원 선출하고, 협회와 학교 조직을 실제적이고 합법적으로 정비하는 것을 목표로
활동하고 있습니다.

5. 비상대책 임시총회 세부 내용
비상대책 임시총회(이하 비상총회) 개최 전 이사회 재적수 변경
기업이사 4곳 후원사로 전환 요청, 기업이사 1곳 탈퇴, 이사 3인이 탈퇴하여 의결권 행사 이사
재적수는 33인에서 25인으로 변경되었습니다.
비상총회 참석 이사 현황
전체 이사: 25명
의결 이사: 17명(이사 재적수 ⅔ 해당 이사가 참석 및 위임하여 의결권 행사)
기권: 3명 불참
무응답: 5명 불참
고문: 1명 불참
참관: 영사 참석
비상대책 임시총회는 기본적으로 학교의 여러 문제점들과 현안들에 대해 안건을 상정하고,
거시적인 차원에서 논의를 진행하였으며, 학교와 이사회의 조직운영과 합법적인 협회 운영을
위한 대안과 해결책을 찾는 것을 목표로 하였습니다. 안건 상정과 의결권을 행사함에 있어서
한글학교 정관에 근거함을 가장 기본적인 원칙으로 하되, 충분히 여러 의견들과 상반되는
입장들을 수렴할 수 있도록 최선을 다하였습니다.

안건 및 의결 사항
1. 비상대책위원회 구성 건 — 가결
2. 최윤규 이사장 선출 무효 건 — 확정
3. 최윤규 이사장 재신임 건 — 부결
4. 비상대책위원장의 이사장 권한대행부여 건 — 가결
5. 비상대책위원장 선출 건 — 김성식 이사
6. 정종엽 총무이사 징계 건(총무직, 회계직 직위해제) — 가결
7. 정종엽 총무이사 이사 해임 건 — 부결
8. 정관개정위원회 구성 재개 건 — 가결
9. 정관개정위원회 구성 형태 결정: 이사회3, 학부모회3, 교사회3, 참관 공관 1
10. 정관개정위원회 이사 위원 3인 선출: 이상무, 함미연, 김성식
11. 정관개정위원회를 통해 개정된 정관은 이사회 승인 후 유효함을 결정
12. 한 달 내(5월 초) 정관개정작업 및 개정정관 승인 완료 — 가결
13. 신입이사 6인 영입 건(의결정족수 이사회 2/3로 승인) — 가결
14. 한글의 집 수업은 MOU 파기 시점부터 한글학교의 책임 중지 — 가결.
(한매협 MOU파기 이후 분 등록금 환불, MOU파기 이전 분 강사비 지급)
최윤규 이사, 정종엽 이사에 대하여
- 최윤규 이사: 4월 3일 이사회 비상총회에서 최윤규 이사장의 선출 무효건과 이사장직
재신임에 대한 안건이 상정되어, 선출 무효는 인정, 재신임은 불가한 것으로 의결이 되었고,
4월 5일 이사회 전체 메일과 개인 메일을 통해 공지되었습니다. 이와 같은 이사회의 결정에
따라 최윤규 이사는 이사장에서 직위 해제되어, 이사장으로서 가지고 있던 모든 의무와
권리를 반환해야 함에도 불구하고, 이사장의 집기, 서류 등에 대한 인수인계를 거부하고, 학교
은행계좌에 대한 서명권도 이전하지 않고 있습니다. 이로 인해 학교 재정에 피해가 발생하고
학교 운영이 위기에 처하게 되었습니다.

- 정종엽 이사: 정종엽 이사에 대한 이사회 안건은 징계 건 이었습니다. 정종엽 이사의 징계가
안건으로 상정된 이유는 한글학교 구성원 간의 화합을 저해, 학교 발전에 위해,
회계담당자로서의 투명성, 도덕성 문제, 피감사인의 의무 불이행, 학부모들에 대한 모욕적
언행 등이었습니다. 이사회 의결을 통해 징계가 통과되어 총무, 회계직 직위 해제가 결정된
바, 정종엽 이사는 총무, 회계직을 수행해서는 안 되는 상황입니다. 하지만 정종엽 이사는
이사회와 비대위의 결정에 불복하여, 총무 관련 인수인계를 거부하고, 오히려 자신이
주장하는 내용으로 교사들에게 이메일을 보내고, 교장을 무시한 채, 교사들에게 개인적으로
직접 월급을 지급하겠다는 통보를 하여서 혼란을 가중시키고 있는 심각한 상황입니다.

정관수정위원회에 대하여
정관수정위원회는 교사회, 학부모회, 이사회의 각 3인으로 구성이 되었으며, 현재 3차
회의까지 진행하였습니다. 이사회, 학부모회, 교사회 별로 추가 논의할 시간의 필요성 등의
어려움이 있어 잠정 보류하고 다음 회의 개최 시기를 조정하고 있습니다.

향후 한글학교 문제 해결에 대하여
- 최윤규, 정종엽 이사의 학교 은행계좌의 서명권 이전 거부로 인하여, 일체의 학교 운영비
지급이 중단된 상태입니다. 따라서 하루빨리 학교 운영체제가 정리되어야 합니다.
또한 5, 6월 학교 행사를 준비하고 진행해야 하며, 이번 학년도를 마무리하고 다음 학년도를
준비해야 하는 학사 일정들이 산적해 있습니다.

- 이에 한글학교의 이사진들은 열린 자세로 학교 문제를 해결하기 위해, 최윤규, 정종엽
이사에게 수차례 대화 요청을 하였지만 아무 대답을 들을 수 없었습니다. 한매협이라는
문제를 안고 있는 최윤규, 정종엽 이사가 한글학교 운영의 정상화와 발전적 해결을 위해
이사회의 결정을 존중하고 대화의 장으로 나올 수 있을 것인가에 대한 우려가 커져가고
있습니다.
 

College-Bruyeres (1).jpg

“Notre collège souhaite accueillir 30 élèves
dans la section internationale coréenne cette année”


Q : Pour la première fois, une section internationale coréenne s’ouvre à la rentrée 2018/2019 dans un collège public français. D’où vient cette initiative ? 
Le projet a été démarré en 2015. Le gouvernement français a souhaité créer plusieurs sections internationales à Courbevoie dans le quartier d’affaires de la Défense. C’était la volonté du Premier ministre et du Ministère de l’Education nationale ainsi que du Président de la région de l’Ile de France et du Président du Département des Hauts de Seine . D’ailleurs, après le Brexit, certaines entreprises ont souhaité se réimplanter sur le quartier de la Défense et les sections internationales dans plusieurs écoles de Courbevoie répondent ainsi aux besoins des familles qui reviennent s’installer en France. Nous étions aussi dans le cadre du 130e anniversaire des relations diplomatiques France-Corée. Tout cela s’est conjugué. 

Le collège Les Bruyères a eu l’idée originale de proposer une nouvelle langue aux élèves et l’opportunité d’ouvrir la section internationale coréenne en partenariat avec le Ministère de l’Education nationale de Corée et de l’Ambassade de Corée en France. Nous sommes les seuls en France avec un collège Vauban à Strasbourg à proposer une section internationale coréenne. C’est tout nouveau ! 


Q :  Quelles sont les conditions d’admission dans la section internationale coréenne ? 
Peu importe la nationalité, coréenne ou française, ou bien binationale. Le point essentiel, c’est que l’élève sache parler et maîtriser les deux langues, français et coréen. 

Le recrutement des élèves se fait sur dossier. Ils doivent dire s’ils sont bilingues et les parents aussi, puis s’ils ont effectué des séjours à l’étranger etc… Nous demandons aussi une lettre de motivation à rédiger par l’élève en français et en coréen. Si la candidature est retenue, il passera un test écrit et un entretien oral avec les professeurs coréens du collège pour évaluer leur niveau de langue. On doit s’assurer qu’il n’y aura pas de difficulté après. Cette année, nous prévoyons d’accueillir une trentaine d’élèves français et coréens sur notre collège. 
   

College_les_bruyeres4.jpg


Q : Comment se dérouleront les enseignements ? 
Un élève de la section internationale coréenne est inscrit, tout d’abord, dans un cursus classique comme tous les autres élèves, c’est-à-dire qu’il doit suivre 26h des cours hebdomadaires en français. Mais il a des cours supplémentaires en coréen, en parallèle. Il a 3h de langue coréenne, 2h de culture coréenne, ainsi que 2h en mathématiques par semaine en coréen. 

Le programme de mathématiques sera assuré par M. Lee Seung-woo qui exerçait le métier de professeur en Corée et qui a été recruté et envoyé ici pour 3 ans par le Ministère de l’Education nationale coréenne. Puis, Madame Kim So-hee, habitant en France depuis 20 ans, très expérimentée dans l’enseignement du coréen aux enfants. Elle a été recrutée par l’Ambassade de Corée en France. C’est elle qui assurera les cours de langue et de culture coréenne. 


Q : Y a-t-il des droits de scolarité ?
Nous sommes dans le secteur public donc c’est totalement gratuit ! C’est entièrement financé par les Ministères de l’Education nationale française et coréenne. Les droits de scolarité et les professeurs sont rémunérés par l’Etat. Notre objectif est d’offrir à des élèves bilingues, un environnement pour suivre des enseignements en français et en coréen, quelques soient leurs conditions sociales ou professionnelles. Il n’y a pas de sélection par l’argent ! 


Q : Quel diplôme obtient-on à l’issue du collège ? 
A l’issue du collège en section internationale coréenne de la 6ème à la 3ème, les élèves peuvent se présenter à la mention « Série Collège, Option Internationale » du Diplôme National du Brevet (DNB).  Puis, ils peuvent ainsi passer au baccalauréat, de façon à obtenir l’Option Internationale du Baccalauréat (OIB). Les diplômes sont reconnus à l’étranger et ils donneront l’accès aux études supérieurs en Corée plus facilement par rapport au Baccalauréat général. 


Q : Comment se déplacer à votre collège ? 
Pour les élèves parisiens, la gare de Bécon les Bruyères est à deux pas du collège. Depuis la Gare Saint Lazare, vous pouvez prendre un train sur la ligne L qui vous y amène en 15 minutes. Le trajet peut s’effectuer en une demi-heure. Et bien sûr, il y a des bus depuis la Défense. 

College_les_bruyeres1.jpg



Q : Le dernier mot ! 
Le collège Les Bruyères est un grand collège ayant 650 élèves répartis en 23 classes avec d’excellents taux de réussite aux examens (98 à 100 % de réussite au brevet des collèges). Depuis l’an dernier, nous avons commencé les cours d’initiation au coréen, les ateliers de découverte (K-pop, calligraphie, cuisine coréenne etc) auprès de tous les élèves du collège en partenariat avec l’association AFELACC. Ils sont très contents de cette ouverture. D’ailleurs, cela me donne envie de visiter la Corée et je ne vais pas tarder à y aller !!! 


Si vous voulez en savoir plus, venez assister aux portes ouvertes organisées par la direction du collège, le vendredi 4 mai à 18h. Il faudra confirmer votre présence par téléphone (01 49 05 02 30 ) ou par mail à ce.0922523t@ac-versailles.fr 

Collège Les Bruyères
6, rue Volta 92400 Courbevoie

Recueilli par Yoon Park 
kfcmnetwork@gmail.com
 
북한은 지난 419일 조선중앙통신을 통해 혁명발전의 중대한 역사적 시기의 요구에 맞게 새로운 단계의 정책적 문제들을 토의결정하기 위하여다음날인 20일 당중앙위원회 제7기 제3차 전원회의를 개최한다고 발표했다. 그리고 지난 20일 개최된 당중앙위원회 전원회의에서 김정은 노동당 위원장은 경제건설에 총력을 집중할 데 대한 새로운 전략적 노선을 제시했다. 김 위원장이 경제건설과 핵무력 건설 병진 노선이 위대한 승리로 결속[북한의 조선말대사전에 의하면 결속되다는 말은 끝나다는 의미]”되었다고 주장한 만큼 새로운 노선은 기존의 경제-핵 병진노선을 대체하는 것이라고 볼 수 있다.

북한에서 당중앙위원회 전원회의는 정치경제군사외교사회문화 등 모든 분야를 이끌어가는 핵심 엘리트들인 당중앙위원회 위원과 후보위원 200여명 이상이 참가하는 매우 중요한 회의이다. 북한은 20133월 당중앙위원회 전원회의를 개최해 김정은 위원장 집권 이후 북한의 핵과 미사일 능력의 급속한 고도화를 뒷받침한 경제-핵 병진노선을 발표했고, 201710월에는 당중앙위원회 제7기 제2차 전원회의를 개최해 당 핵심기구 엘리트들의 1/4 이상을 교체했다. 북한이 이번에 개최한 당중앙위원회 제7기 제3차 전원회의는 기존의 경제-핵 병진노선에서 한 축을 이루었던 핵무력건설을 포기하고 경제건설에 총력을 집중하는 새로운 노선을 제시하는 대전환을 보여주었다.

김정은 위원장이 남북정상회담을 1주일 앞두고 이처럼 갑자기 당중앙위원회 전원회의를 개최해 새로운 노선을 발표한 데에는 남북 및 북미 정상회담에서 북한의 비핵화 입장 표명이 이루어지기 전에 북한의 간부들과 주민들에게 북한의 정책 전환을 정당화할 필요성, 남북 및 북미 정상회담에서의 북한의 비핵화 결단 이후 국제사회의 대북 제재 해제와 북미 및 북일 수교 및 남북관계 정상화로 인한 북한경제의 발전 가능성에 대한 기대감 등이 작용한 것으로 판단된다.

북한의 간부들과 주민들은 올해 들어 왜 김정은 위원장이 갑자기 남북대화에 적극적으로 나서고 있고, 왜 최근 로동신문에서는 더 이상 경제-핵 병진노선에 대해 언급하지 않으며, 대미 비난강도가 현저하게 낮아지고, 주한미군 철수 요구도 사라졌는지 매우 궁금해 하고 있었을 것이다. 이 같은 상황에서 김정은 위원장은 비핵화와 평화체제 문제가 집중적으로 다루어지고 그 결과가 공동선언의 형태로 발표될 남북정상회담을 앞두고 북한의 간부들과 주민들이 받게 될 충격을 완화하기 위해 새로운 노선을 서둘러 발표한 것으로 추정된다.

김정은 위원장은 당중앙위원회 제7기 제3차 전원회의에서 이제는 우리에게 그 어떤 핵시험과 중장거리대륙간탄도로케트 시험발사도 필요 없게 되였으며 이에 따라 북부 핵시험장도 자기의 사명을 끝마치였다라고 선언했다. 김 위원장의 이 같은 선언은 특히 미 행정부에게 매우 반가운 소식이 아닐 수 없다.

한국과 미국의 전문가들은 일반적으로 북한이 아직 대륙간탄도미사일(ICBM) 능력을 완성하지 못했고, ICBM 능력을 완성하기 위해서는 반드시 ICBM의 추가 시험발사가 필요하다고 평가하고 있다. 그렇기 때문에 북한이 앞으로 ICBM 시험발사를 하지 않겠다는 것은 미국에게 큰 위협으로 간주되는 ICBM 능력 완성을 포기하겠다는 의미로 해석될 수 있다.

북한은 당중앙위원회 전원회의에서 채택한 결정서를 통해 우리 국가에 대한 핵위협이나 핵도발이 없는 한 핵무기를 절대로 사용하지 않을 것이며 그 어떤 경우에도 핵무기와 핵기술을 이전하지 않을 것이라고 밝혔다. 이에 대해 국내외 일각에서는 북한이 이번에 비핵화 선언과는 거리가 먼 핵보유국 선언을 했다고 비판하고 있다. 일례로 빅터 차 미국 전략국제문제연구소(CSIS) 한국 석좌는 421(현지시간) 북한의 ·미사일 시험 중단 및 풍계리 핵실험장 폐기선언에 대해 비핵화 선언과는 거리가 멀고, 북한이 핵실험을 중단하고 핵을 선제적으로 사용하지 않겠다는 것과 핵 무기와 기술을 이전하지 않겠다고 약속한 것도 북한이 책임 있는 핵무기 보유국이 될 수 있다는 선언이라고 규정했다.

빅타 차의 주장이 부적절한 이유는 북한의 비핵화 선언은 남북정상회담을 거쳐 북미정상회담에서 북한이 핵을 포기하는 대신 미국이 북한과 관계를 정상화하고, 관련 국가들이 정전협정을 평화협정으로 대체하며, 국제사회가 대북 제재를 전면 해제하는 방안에 대해 포괄적인 합의가 이루어질 때 나올 수 있는 것이기 때문이다. 아직 북한의 비핵화에 대한 협상이 본격적으로 시작되지도 않은 현 시점에서 북한 비핵화 선언을 기대하는 것은 우물에 가서 숭늉을 찾는 것과 같다.

북한이 스스로를 핵강국으로 간주하는 것과 향후 비핵화 협상도 결코 모순되는 것은 아니다. 북한이 핵을 보유하고 있지 않으면 비핵화 문제를 가지고 한국과 미국이 북한과 협상을 진행할 이유가 전혀 없기 때문이다.

북한은 당중앙위원회 전원회의에서 채택한 결정서를 통해 핵시험중지는 세계적인 핵군축을 위한 중요한 과정이며 우리 공화국은 핵시험의 전면중지를 위한 국제적인 지향과 노력에 합세할 것이다.”라고 밝혀 핵군축에 대해서도 언급했다. 그런데 북한은 세계적인 핵군축에 대해 언급했지 미국과의 핵군축 협상을 하겠다고 밝힌 것은 아니다. 그렇기 때문에 결정서의 내용을 가지고 북한이 미국과 핵군축 협상을 하겠다는 의미로 받아들이는 것은 지나친 확대해석이다.

북한은 김정은 위원장이 당중앙위원회 전원회의에서 인류의 공통된 염원과 지향에 부합되게 핵무기 없는 세계건설에 적극 이바지하려는 우리 당의 평화애호적 입장에 대해 설명했다고 밝혔다. 북한은 이 같은 평화애호적 입장을 가지고 향후 김 위원장의 비핵화 결단을 정당화할 수 있을 것이다.

만약 북한이 완전한 비핵화를 수용할 준비가 되어 있지 않다면 김정은 위원장이 북핵 프로그램의 완전하고도 검증가능하고 불가역적인 폐기(CVID)를 요구하는 문재인 및 트럼프 대통령과 정상회담을 개최할 이유가 전혀 없다. 그리고 북한이 결정서의 다른 부분에서 밝힌 것처럼 사회주의경제건설을 위한 유리한 국제적 환경을 마련하며 주변국들과 국제사회와의 긴밀한 연계와 대화를 적극화하기 위해서는 핵포기 결단을 내리지 않을 수 없다. 그러므로 김정은 위원장이 지금까지 한국과 미국, 중국 정부에 천명한 비핵화 의지와 향후 남북 및 북미 정상회담 일정을 무시하고 북한이 핵보유국 지위를 계속 유지하려 한다고 판단하는 것은 매우 비현실적인 태도이다.

김정은 위원장은 이번 당중앙위원회 전원회의에서의 발언과 결정을 통해 국제사회와의 비핵화 협상 및 경제발전에의 집중 의지를 더욱 명확하게 드러냈다. 김 위원장이 경제건설에 총력을 집중하겠다는 새로운 노선을 제시함으로써 경제발전에 대한 북한 주민들의 기대감도 커지게 되었다. 앞으로 김 위원장이 북한판 덩샤오핑이 될 수 있는지는 결국 한국과 미국 등 국제사회가 북한의 비핵화를 이끌어내기 위해 북한의 안전을 어떻게 확실하게 보장하고 북한에게 경제발전의 기회를 제공할 수 있는지에 따라 결정될 것으로 전망된다.

                                                                              

정성장 (세종연구소 통일전략연구실장)

softpower@sejong.org

 

Metoo_manfi2.jpg

Il est des vagues que l’on aimerait voir déferler. La vague culturelle coréenne par exemple, dont nous analysons constamment les flux et reflux depuis plusieurs années, et qui offrirait des perspectives culturelles nouvelles, voire, dans sa version 2.0, une alternative supplémentaire à l’impérialisme culturel américain.


Dans l’horizon coréen, il y a de l’espoir, et il y aussi beaucoup de noirceur. Les amoureux de la culture coréenne le savent. Ils prennent ce pays toute entier, avec son charme et ses imperfections, avec son futurisme acharné, son traditionalisme omniprésent et, au milieu de tout ce tourbillon, ses humains, qui chantent, jouent, créent, vivent. Nous admirons la résilience, la culture de l’effort, l’envie d’y arriver de ce pays, et il nous exaspère, parfois, car nous le regardons avec nos lunettes d’occidentaux lentement libéralisés socialement et dans les moeurs depuis des siècles.


Qui suit raisonnablement le monde de l’entertainment coréen sait qu’il s’agit d’un univers extrême. Par “extrême”, j’entends plus encore que l’industrie du divertissement telle que nous la connaissons, car bien plus profondément structuré par la hiérarchie et le patriarcat. Les jeunes femmes en sont, plus qu’aux États-Unis, plus que chez nous, les maillons faibles.


Et puis…#MeToo est arrivé. Non bien évidemment, cela ne s’est pas passé ainsi.


En 2009, l’actrice Jang Ja-yeon se pend chez elle et laisse une lettre d’adieu où elle détaille l’ensemble des violences physiques et sexuelles auxquelles elle a été soumise durant sa carrière, laissant entrevoir un système glaçant de quasi prostitution forcée. Pratiquement personne ne sera condamné, hormis son manager, à une peine symbolique.


Metoo_manif4.jpg

En 2013 sort le film Norigae, largement inspiré des faits.


Neuf ans presque jour pour jour après le décès de Jang Ja-yeon, c’est au tour de Jo Min-ki, acteur chevronné et professeur de théâtre, de se donner la mort, n’étant pas en mesure de faire face aux dizaines d’accusations de harcèlement et d’agressions sexuelles de jeunes femmes, pour une bonne part ses anciennes étudiantes. Au milieu des horreurs qui se dévoilent devant nos yeux à vitesse grand V selon un processus auquel nous sommes habitué(e)s, voire désensibilisé(e)s depuis octobre et l’affaire Weinstein, on découvre que les abus commis par Jo Min-ki étaient tellement connus que les étudiants mâles faisaient circuler entre eux un manuel de protection pour essayer au maximum de neutraliser leur professeur. Il y a toujours un petit peu d’espoir dans la noirceur la plus profonde. Quoique. En venir à organiser la protection de jeunes filles vulnérables, parce que nulle autorité n’est en mesure de le faire, c’est en fait assez désespérant.


Derrière le suicide de Jo Min-ki, c’est tout un pan du monde culturel coréen qui est en train d’imploser depuis le début de l’année 2018. Jo Jae-hyun, Oh Dal-su, Kim Ki-duk, Lee Yoon-taek… on ne compte (déjà) plus. Tous les domaines sont affectés. Toutes les nuances de misogynie, de violence, de menaces sont sur la place publique d’un coup. Le corps professoral universitaire compte plusieurs professeurs-acteurs sous le coup de graves accusations ignorées ou couvertes, les productions de dramas d’époque, les sageuk, sont à l’arrêt en raison de la pénurie d’acteurs vétérans impactés par le scandale. Les suspicions et


les dénis fusent sur les internets, alors qu’il y a encore un an, Onew du groupe Shinee connaissait une très large dépréciation de son image pour avoir touché d’un peu trop près la jambe d’une jambe femme dans les vapeurs de l’alcool. Un comportement que je n’excuse bien sûr pas, mais qui a le mérite de mettre en perspective le caractère prude d’une société qui doit maintenant gérer des accusations d’une toute autre ampleur impliquant des figures publiques extrêmement connues. Car le mouvement dépasse à présent l’entertainment.


Metoo_Seo_jihyeon.jpg

Le 6 mars dernier, Ahn Hee-jung, gouverneur de la province de Chungcheong du sud, et étoile montante du parti minju de Moon Jae-in, démissionne de son poste et se retire de la vie politique suites aux déclarations de sa secrétaire, Kim Ji-eun, qui l’accuse de quatre viols, dont un daté du 25 février. Loin de tergiverser, celui-ci a implicitement reconnu les faits dans un message d’excuses, pensant sans doute éviter des poursuites judiciaires conséquemment à l’anéantissement de sa carrière. Une enquête est en cours. Les faits seront difficiles à établir car là encore, la notion de consentement est extrêmement difficile à concevoir pour de jeunes actives dans le pays de l’OCDE détenant le triste record du plus petit pourcentage de femmes sur le marché du travail. Le soutien à l’égard des victimes, tant en termes d’écoute, de santé, que sur le plan judiciaire reste très précaire en Corée du Sud. Le combat, comme la libération de la parole, viennent à peine de débuter. C’est au-delà du spectaculaire que va se faire, vraiment, l’histoire.


Depuis 2010, je regarde beaucoup de dramas coréens. Il y a un passage obligé, quasiment un morceau de bravoure qui m’a toujours déplu : celui du baiser entre le héros et l’héroïne. Celui où le héros coince l’héroïne contre un mur, de sorte qu’elle ne puisse plus bouger, et où, tremblante comme une biche, elle reçoit une paire de lèvres sur les siennes, et finit par -éventuellement- rendre la pareille. Timidement. Je préfère pour ma part les baisers où les lèvres de la femme bougent. Mieux encore, ceux où elle prend l’initiative, comme Kim Sun-a avec Hyun Bin dans le cultissime  My Lovely Sam Soon .


Quant au héros qui balance l’héroïne sur une épaule pour la porter façon homme des cavernes alors qu’elle se débat, c’est aussi une autre posture de drama très classique que l’on nous fait passer pour romantique et virile. Il va falloir choisir entre cet homme coréen-là et celui qui traverse la moitié de Séoul avec son aimée sur le dos parce qu’elle a trop bu (les taxis existent, mais les dramas semblent parfois l’oublier) ou qui porte le sac de sa chérie lors de leurs rendez-vous amoureux. Peut-être une représentation plus réaliste, mais respectueuse, est ce dont nous avons besoin dans chaque culture pour ne pas reproduire des images mentales sexistes où le consentement de la femme n’est pas une donnée du problème.


Metoo_homme_accuse.jpg

Pour finir, le mouvement #MeToo en Corée me remplit quand même d’espoirs. Parmi ces espoirs figure celui que, à l’instar de la réouverture du procès d’enseignants et de dirigeants de l’école pour enfants sourds d’Inhwa pour viols et violence après le succès du film “Silenced”, sorti en 2011 avec Gong Yoo, justice puisse être enfin rendue pour Jang Ja-yeon.








CLAIRE SOLERY, PARISJISUNG


claire.solery@gmail.com
 

29060779_1670381646350086_2084874899048740582_o.jpg

TVXQ, est le groupe le plus emblématique de la Kpop encore en activité. En un sens, TVXQ, acronyme de “l’ascension des dieux de l’est” est un condensé de la Kpop et de ses traits les plus marquants. En 15 ans d’activité, Jung Yunho et Shim Changmin ont atteint un statut qui mélange celui de star et de personnalités honorifiques du métier.

Créé en 2003 et composé à l’origine de cinq membres, le groupe a percé le marché japonais à la suite de la chanteuse Boa et y a installé la renommée des exports culturels coréens. Alors que la vague coréenne au Japon est moribonde depuis plusieurs années, TVXQ est l’unique groupe vétéran à y jouir aujourd’hui d’une popularité aussi stable qu’ impressionnante, faite de tournées des stades à guichets fermés, ce qui en fait un des groupes les plus rentables de toute l’industrie.

En 15 ans, TVXQ a produit des titres mythiques tels que “Hug”, “Mirotic”ou “Rising Sun”, battu tous les records de vente, figuré au Guiness des records en tant que groupe le plus photographié au monde et titulaire du plus grand fan club, les Cassiopeia, du nom de la constellation formée de 5 étoiles. Celui-ci culmina à 800 000 membres.

TVXQ, c’est aussi une des controverses les plus retentissantes de l’histoire du genre.
En 2009, le groupe se scinde en deux, Yunho et Changmin restant chez SM Entertainment, et les trois membres restants, Jaejoong, Yoochun et Junsu formant le groupe JYJ. Ce scandale met fin à la formation la plus célèbre d’Asie, connue pour avoir généré des accès d’hystérie rarement égalés, qui culminent en 2006 avec l’empoisonnement de Yunho à la colle par une anti-fan, qui manquera de lui coûter la vie.

C’est enfin l’histoire d’un retour, à deux, d’une transition, de la performance vocale à l’intensité visuelle que l’on connaît aujourd’hui. Difficile au final d’imaginer que les deux membres de TVXQ n’ont “que” 30 et 32 ans respectivement, car ils semblent avoir déjà traversé plusieurs vies et plusieurs époques.

Après deux ans d’un service militaire exemplaire, SM Entertainment témoigne sa reconnaissance à ses deux “rois” avec “The Chance of Love”, sorti le 28 mars, qui semble avoir mis les petits plats dans les grands avec plusieurs clips vidéos et univers visuels qui mettent en valeur le charisme et l’élégance du groupe.

On a récemment pu redécouvrir Yunho et Changmin sous un jour différent, intime et drôle, dans un épisode récent du programme de la chaîne MBC “I Live Alone” (“je vis tout seul”), qui suit le quotidien d’hommes et de femmes célibataires. De quoi rendre un peu plus humains les dieux de l’est.


CLAIRE SOLERY, PARISJISUNG
claire.solery@gmail.com
 

Instant_drama_weightlifting-fairy_#4.jpg

Tous les 15 jours, Sabine, notre experte en drama, partage avec vous sa sélection personnelle de séries (cultes) venues de Corée du Sud.

 


 


Le printemps arrive, les giboulées et pluies éparses aussi : je songe alors aux nombreuses scènes de parapluie et/ou de flaques qui parsèment les dramas que j’ai pu visionner depuis des années, mais si, vous savez de quoi je parle : le héros qui protège l’héroïne des éclaboussures d’une voiture / vélo / bus roulant dans une flaque d’eau (dans un ralenti tournoyant sur lui-même), ou le baiser sous la pluie (et sous le parapluie, quoique parfois, pour une raison qui m’échappe, ils lâchent le parapluie et s’embrassent certes passionnément mais... dans ces moments là je me dis qu’ils vont finir par attraper la crève, je sais je manque de romantisme pluvieux).

Weightlifting Fairy Kim Bok-Joo 
(역도요정 김복주, novembre 2016) avait déjà un titre un peu improbable, mais me dire que j’allais m’attacher à la vie d’une athlète d’haltérophilie l’était tout autant. Il y a de l’optimisme et des sourires à toute épreuve dans ce drama qui suit le parcours de notre héroïne Bok-Joo qui n’est certes pas très féminine, est un peu brut de décoffrage au niveau caractère, mais ça nous change bien des demoiselles en détresse habituelles, non ? Entre ses entraînements avec son équipe, ses copines d’internat sportif et les entraîneurs, le menu détaillé des repas très attendus à la cantine, le restaurant de son papa un peu bourru (non, vraiment, ne regardez pas ce drama le ventre vide), sa vie est bien remplie, mais voilà qu’elle tombe amoureuse pour la première fois : comment concilier une certaine idée de la féminité et l’haltérophilie, et comment répondre aux attentes de son entourage tout en se cherchant un peu, voilà tout l’objet de ce drama un peu ovni mais qui dépeint tellement bien cette période un peu charnière de la vie quand on prend le chemin de la vie d’adulte avec ses premiers émois amoureux.

Et puis... étonnant : pas de drame ou de secret sorti de nulle part, d’incompréhensions par manque de communication entre les personnages, pas même de premier rôle masculin qui voudrait sauver Bok-Joo : juste un jeune homme qui fait ce qu’il peut entre deux blagues, soutenant pourtant intelligemment notre héroïne sans lui dicter quoi faire, et ça fait du bien à voir. Même la scène de la flaque d’eau a été revisitée...
Weightlifting Fairy Kim Bok-Joo fait partie de ces dramas qu’on a envie de conseiller au monde entier parce qu’il fait tout simplement du bien au moral et qu’il nous rappelle que la vie de tous les jours (certes, là, du monde sportif) suffit déjà bien, lorsqu’elle est bien dépeinte, à nous faire sourire et rêver… giboulées, pluies éparses ou pas - et n’oubliez pas votre parapluie !




Sabine littlesa, PARISJISUNG
littlesea@gmail.com
 
처음 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 다음 맨끝